Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 13:56

P8280261

Les 10 derniers kils de cette belle aventure : Jerome  Challier encappe le premier le début de la montée de la  Tête aux vents suivi de Cyril Cointre et de moi même ,on passe respectivement en 6,7 et 8ième position.

 

Manu Gault (team ASICS) positionné 2 virages au dessus balance des "allez Kirtap " qui me remette en selle aprés une transition de 30mn en plat montant couru à vive allure . Au fur et à mesure que le sentier s'élève Jerome montre des signes de fatigue et le retour de la pile éléctrique nommée Antoine Guillon est ineluctable maintenant.


 

Petit dialogue à 4 et entre amis (ou presque) au moment ou Antoine revient à notre niveau au kil 80 :


Jerome : A te v'la je t'ai attendu toute la journée

Antoine: Ouh j'ai bien failli pas être à l'heure , allez on respire on ventile ouf ouf  allez les gars ,on ventile .

Jerome :Y'a St Girons juste devant qui coince un peu

Moi : Monsieur St Girons SVP les gars

Cyril : Chorier est juste devant lui à  5 minutes .

Antoine: On va les chercher ,allez , hop ,ouf ouf on ventile on respire , mais vous ventilez pas les gars ?

Moi: Si Antoine ,on ventile, on ventile, on respire mais en silence. Rire commun . 

 

Antoine relance en courant dans la derniere portion raide de la "Tête aux vent" ,c''était ecrit et je lui emboite le pas sans pour autant prendre de relais (Thomas est à vue maintenant ,quasiment au sommet avec une bonne

chance de basculer  avec nous dans la derniere descente de la Flégère),  j'ai encore une bonne forme générale et

on arrive à faire une belle différence sur Jerome et Cyril dans l'ultime montée du parcours. Au moment ou on double Thomas il est vraiment au plus mal et pour ainsi dire à l'arret ,j'essaie de trouver les mots pour le relancer mais Antoine me laisse trés peu de temps et les choses s'accélerent quelque peu. Personnellement j'hésite a prendre les devants sur Antoine  et ce pour 1 raison simple , j'ai un mal de ventre quasi insuportable maintenant et une envie de vomir qui se precise. A 1km de la Flegere Thomas revient sur mes talons (je donnais pas cher de sa peau à la"tete aux vent " et il fait vraiment un retour "au mental, chapeau l'artiste.Le retour de Thomas

coincide avec mes problèmes de ventre, je laisse passer Thomas et marque un stop vomissement (bannane ,gels, compote de pomme). Je repars frais comme un sou neuf et comble une trentaine de secondes avant de basculer dans l'ultime descente . 

 

kil 87 l'épilogue :

P8280286

 

Regroupement général au dernier ravito de cette folle aventure , moi je chope au vol un verre de coca et j'essaie d'avoir un écart avec Julien Chorier (4ième juste devant) mais pas de réponse .Je me bats avec ma frontale dans le début de la descente qui bizarement n'est pas reglée à ma taille et qui ,plus grave envoie juste un filet de lumière jaune  (ça se complique). J'essaie de lire les trajectoires de Thomas juste devant moi ,la plupart du temps je ne vois pas mes pieds et ça envoie quand même devant Thomas ,faut pas mollire. On descend comme ça à bonne allure les 5 collés les uns aux autres et je me dis que personne  ne lachera le morceau si pret du but et que maintenant le sprint à 5 est inevitable .

 

La proposition:

Pendant cette descente mon esprit s'évade ,je suis en Corse au mois d'avril 2010 ,toute l'équipe Asics est présente pour un rassemblement (course et entrainement en commun). On rentre d'une sortie en montagne et on en vient à parler des arrivées "main dans la main " sur les podiums. Nicolas Darmallacq  nous raconte ses experiences en la matière ,Thomas St Girons peut être'' plûtot" pour ce genre d'arrivée mais ,ça depend des circonstances de course ,Laurent Ardito et moi même sommes plûtot contre mais j'avoue qu'après avoir entendu les uns et les autres mon point de vue à quelque peu evolué . Et si on le faisait ,aprés tout on a tout donné dans cette course et puis 5 mecs qui se tirent la bourre aprés 85kms et qui n'arrivent pas à se départager?


 

L'UNION SACREE ,  SACREE UNION

 

Je balance le morceau pendant que c'est chaud ,c'est Cyril qui répond le premier : ça serait super !!,  puis Thomas : hé pourquoi pas ,bonne idée. Thomas relaie tout ça devant ,mais là on entend pas ce qui se dit de l'arrière ,y'a comme un blanc dans la nuit noire de la Flegere ,suspens!!!!

On blinde encore quelques instants et entre temps je me prends une gamelle sans gravité, je casse un baton au passage ,Cyril lance quelques noms d'oiseau derrière en rapport avec cette descente qui n'en finit pas , moi je me prépare doucement pour le sprint final mais un brusque ralentissement me fait comprendre que tout le monde est partant pour une arrivée à 5.

 

 

La suite c'est juste un moment de pur bonheur, l'entrée dans Cham ,le calme plat, puis la foule de plus en plus nombreuse, et l'arrivée, juste fabuleux.

 

photodumois1.jpg


 

LES FAITS MARQUANTS


KIL 0 à 33 ( la Fouly). Avec Thomas on fait cause commune,  on s'amuse dans les descentes boueuses et on gère à

 

 

merveille notre début de course. On se quitte à la Fouly 2 mn d'arrêt et un changement pour moi ( Trabuco).

Je fais un beau Val ferret Champex et pointe à 5mn de Bragg 1er Wolf et Iturietta 2 et 3ième de la course.

 

Patatrac , la grosse bêtise du jour : A l'entame de Bovine je prends seulement une compote pensant que ça  suffirait pour gagner le sommet mais je suis victime d'une hypo qui va me terrasser de lonques minutes et me faire perdre 8mn entre Champex et Trient ( 2h03 contre 1h55 lors de la reconnaissance de l'UTMB de plus en vitesse UTMB et non en vitesse CCC d'où les regrets .)


ACTION , REACTION


 DSCF2330.jpg

Quand j'arrive à Trient tout et à refaire et je pointe par exemple à 16mn de Julien Chorier (4ième à 3 mn de moi au final).

Je change (sous les conseils de Laurent ) de boissons et fait une trés bonne ascension de Catogne.

 

Je reviens pour jouer les places d'honneur à Vallorcine

et pointe encore à 10 mn de Julien et 7 de ThomasMon classement final : 5ième exaequo.

 

Un grand merci à toutes et à tous pour les encouragements, les ravitos, les gens qui ont suivi en live cette course , j'aurai aimé revenir plus près de la tête de course mais il m'a manqué ce petit quelque chose si difficile à toucher du doigt.  La prochaine fois j'essaierai encore.

Merci Kirtap Bohard.

Le message que m'a envoyé mon frère Alain (Nail) juste après  mon arrivée : "Qu'est ce que ce sera avec un moteur V2".

 

 

Materiel et nourriture:

-  Chaussures attack et trabucco (Asics)

-  Sac Ultimate

-  Textiles  Asics

 

- Produits énergétiques, barres, gels et gourde Maxim (2 barres, 5 litres et 3 gels)

- 2 litres de coca, 2 litres d'eau, 2 bannanes, 2 compotes

- Compressport mollet

- Cardio Suunto

P8290305

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com
  • : Quoi de neuf à l'auberge sur la Roche? Venez partager avec nous nos coups de coeur et notre actualité mais aussi nos recettes, les lectures de Virginie (la patronne), les récits de course de Patrick (le patron) et bien d'autres choses encore .....
  • Contact

PARTENAIRES

 

phytoquant

link 

LOGO-LES-SAISIES-180511665-2003122926

      link 

 

hoka 

link

 

logo odlo

link 

 

images

link       

 

logo petit

 

link 

 

logo-YANOO.png

 

link

 

 

sol-semilla 1c4 

 

link      

 

MapService logo-quadri rvb noir      

 

link 

 

carte de visite (1)

 

 

logo chauffaud

 

link

 

 

telechargement.jpg

link 

 

 

Logo-copie-1

link

Recherche