Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 08:48

Tu fais parti depuis maintenant quatre années du Team Asics France de
Trail et tu t'es spécialisé dans les courses de longues distances .
Tu decides aujourdhui de quitter le groupe , peux tu nous en dire plus ?

 

J'avais à ce jour autant de raison de quitter le groupe que d'y rester mais un contrat individuel de ce type était incompatible avec un team ou tous les partenariats sont globalisés et gérés par la structure
 j'ai donc  tranché et opté
 pour un fonctionnement plus autonome qui me permet à la fois de
conserver certains avantages et surtout de me donner les moyens pour
les 2 années à venir de faire , préparer et même repérer les courses
dont j'ai rêvé .

 

 

 

Que reste il de ces 4 années passées avec le Team Asics ?

 

 

                                                            thumbs team-asics-trail 

Il restera l'essentiel ,le partage et les échanges , la découverte de
la compétition et de ces exigences , le groupe restera important pour
moi , partager les valeurs et les compétences  mais la plus belle
chose  c'est la confiance que l'on m'a accordé durant ces 4 années ,
par le staff mais aussi de la part des coureurs et je souhaite
d'ailleurs à toute l'équipe de belles victoires et une très belle
année 2013 .

 

 

A propos de 2013 ?  tu coureras sous de nouvelles couleurs ?

 

 

Pour 2013 je représenterai sur le maillot à la fois PHYTOQNANT  (
compléments alimentaires naturels ) et LAFUMA

Les laboratoires Phytoquant me permettent  depuis 2010 de préparer au
mieux mes échéances en me proposant une complémentation adaptée à
chaque course et dont le souci premier est la préservation de la santé
.
J'associe la marque LAFUMA  a  son équipe de Trail longue distance et
donc aux athlètes qui la compose .J'ai souvent couru avec eux en
partageant même de grandes émotions ( la dernière en date avec cette
arrivée avec Antoine Guillon sur la Trans-Martinique) .

 

                             martinique 9719-copie-1                                  

Quel est ton programme de course pour 2013 ?

 

 

 

J'ai tout dabord une petite intervention à faire sur une cloison
nasale le 8 mars qui devrait me permettre de mieux respirer .
Je commencerai par un 107 Kms à Mallorca le 20 avril puis je courerai
le Grand Raid Occitan le 1er juin ( 149 Kms) avant d'aller au championnat
d'Europe de Skyrunning dans les Dolomites ( 27 juillet 80 kms) puis le
Tor des Geants en septembre avant de terminer ( option)   aux Etats
Unis (Missisipi 100kms en décembre ).

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 11:08

 

Nous avions avec ma femme Virginie repérés avant la course les
portions qui nous semblaient être déterminantes et ainsi mettre toutes
les chances de mon coté au niveau du suivi du parcours et du balisage .
Les ravitaillements au nombre de 10 sur le parcours ont été
déterminant et là aussi nous avions  établi pour chaque arrêt (
environ 2mn) un protocole très précis sur son contenu , changement de
sac avec recharge de boisson énergétique , boisson salée , préparation
maison à base de sarrasin ou quinoa , soupe salée , changement de
chaussures etc.....

 

transmartinique-2012-089.JPG

 

Les 133 kilomètres proposés s'étalaient de la façon suivante ,
l'ascension du volcan de la montagne pelée en guise d'échauffement
puis une incursion de 35 kilomètres dans la foret tropicale ( partie
du parcours de loin la plus difficile avec des sentiers très
techniques , racines , rivières , passages encordés , ravines etc ...)
Après la foret nous sommes entrés dans des paysages plus ouverts avec
succession de cultures de bananes et de canne à sucre et pour mieux
nous rappeler que la Martinique n'est pas un pays plat nous avions
entre chaque culture l'ascension d'un" morne " ( colline très abrupte).

 

martinique-9675.JPG

La dernière partie et ses 33 kilomètres nous amenait en bord de mer
avec des grandes portions de plage , des parties sur les sentiers
côtiers très déchirés ou encore des endroits désertiques comme le
sentier des pétrifications .
                                        martinique-9720.JPG
j'avais decidé de partir doucement et je comptais d'ailleurs 10mn de
retard sur la tête de course au premier ravitaillement mais la partie
foret était à mon avantage et je suis revenu sans trop d'effort sur
mes principaux adversaire passant de la 6ème place ( 1er ravito) à la
1ère en compagnie d' Antoine Guillon ( peu après le 4ème ravito) .

                           transmartinique-2012-051.JPG

 

 

Nous avons couru ainsi , Antoine et moi durant près de 100 kilomètres
en prenant tour à tour  des relais sous une chaleur accablante . Les
jambes étaient bonnes et  j'ai pu ainsi rallier l'arrivée sans faiblir .

Derrière nous Cédric Chauvet menait la chasse , il parviendra peu
avant l'arrivée à nous rejoindre formant ainsi un groupe de trois .
Dans les derniers kilomètres nous ne parviendrons pas à nous
départager et d'un commun accord nous décidâmes  de franchir la ligne
d'arrivée ensemble , main dans la main .

 

 

transmartinique-2012-148.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici en lien le film de 17 mn retraçant la course( Merci à Serge JAULIN pour ses magnifiques images ) il est passé plusieurs fois sur SPORT 

 


 

Un grand merci à Cécile CAMBUS et au club MANIKOU pour les photos

 

 

Ainsi se termine une saison de course à pied bien remplie et je vous donne rendez vous en 2013 pour  de nouvelles aventures .

 

 

 

 

                                 


Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans COURSE 2012
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 18:56

Derniers préparatifs avec les ptites prépa maison ( ici capsules de sel ) pour éviter les crampes .

 

martinique-001.JPG

Le jour J c'est pour demain pour nous à 03H00 ( heure locale ) soit pour vous 08H00  dès le petit dej vous pourrez suivre la course en direct sur le site suivant  link

pour le numéro de dossard il s'agit du 3 , merci pour tous vos encouragements .

 

001.JPG

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans actualités
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 18:51

La Martinique, joyau des Caraibes.

Tout commence par le nord avec la fameuse montagne pelée 1397 m d'altitude, point le plus élevé de l'ile . La montagne  est un volcan actif , elle est notamment connue pour son éruption de 1902 qui a entraîné la destruction de la ville de Saint-Pierre située à ses pieds et au cours de laquelle près de 30 000 personnes sont mortes. Avec une altitude aussi proche de notre massif jurassien,comment ne pas avoir bien sur une grosse pensée à tous nos amis jurassiens qui chaussent déjà les skis. 

 

013.JPG

 

Plus bas en descendant sur les flancs de la Pelée , nous traversons des cultures de  christophines, ignames et ananas.

 


007.JPG

 

Puis des bananeraies , fruit emblématique de cette ile  :  la banane est le nouveau pilier de l'économie martiniquaise : elle représente aujourd'hui 70 % des exportations de la Martinique (en valeur) et emploie 15 % des actifs, soit la quasi-totalité de l'emploi rural (production de 250 000 tonnes pour 15 000 emplois directs, lui permettant de couvrir 40 % des besoins du marché français).

 

martinique 015

 

Toutes ces merveilles se trouvent ensuite sur les marchés locaux très colorés.

 martinique 003-copie-1martinique 004

 

Plus au sud nous rencontrons la forét tropicale, végétation luxuriante ou le soleil n'arrive pas à passer, racines, arbres,  lianes et magnifiques fleurs comme les oiseaux du paradis .


004.JPGmartinique-011.JPG

 

En continuant vers le sud nous entrons dans un nouvel écosystème : LA MANGROVE  La végétation constituée uniquement d'arbres acclimatés au milieu salé a pour principale caractéristique d'éviter l'érosion des côtes et ainsi de protéger les coraux et les herbiers des dépôts de sédiments.

martinique-014.JPG

C'est aussi ici que rode l'esprit des Manikous:

 

martinique-015-copie-1.JPG

  

En continuant encore vers le Sud, nous arrivons au terme de notre voyage et là le PARADIS, la plage des Salines , une des plus belle plage des Caraibes avec une grosse pensée pour notre ami Pascal  moulinier de profession et traileur à temps perdu ( Moulin de Romanou ) .

 


martinique-003-copie-2.JPGmartinique-004-copie-1.JPG

 

Enfin comment ne pas terminer ce périple sans arriver avec devant soi  le joyau : le rocher du diamant 

martinique-005.JPG

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans actualités
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 02:08



La Martinique c'est tout sauf plat , y'a des racines qui s'accrochent aux Basket , des nuages qui s'accrochent au volcan et un Kirtap qui s'accroche à l'idée de traverser cette ile samedi prochain comme 300 autres trailers qui s'accrochent à la même chose . Voir le sud , voir Sainte Anne et mourir (arrivée) voir un peu si l'on peut réussir un si beau voyage .

 

 

002-copie-1.JPG



2 jours à arpenter le parcours et sa partie nord suffise à se faire une petite idée de la tache à accomplir . Aujourd'hui c'était un morceau de choix avec l'ascenssion de la montagne pelée ( 1400 d+ sur 16km de distance) quand à hier c'était à priori la partie la plus technique du parcours avec 18km et 1500d+ , tronçon couru  pratiquement à 100% sous couvert végétal avec de jolis toboggans , cordes , traversées de rivières et racines , tout pour devenir fou et ne jamais en sortir !!! ?

martinique-003.JPG

                                                                                   martinique-012.JPG


Allons allons que nenni et que tourne manège  ne soyons pas oiseau de mauvaise augure mais plutôt chevaux en misant sur le bon cavalier , il a d'ailleurs fait son choix de sabots : ce sera des ASICS trail SENSOR


martinique-007.JPG

 


Les données du problème : TRANSMARTINIQUE : traversée de l'ile du nord ( Grand Rivière) au Sud ( Ste Anne ) soit 133 Kms et 5350 D+

 

 

transmartinique-150x150.png


 

 

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans actualités
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 16:16

Que vous pratiquiez une activité sportive intense ou pas, vous avez peut être , vous aussi des problèmes veineux et circulatoires , les jambes qui vous font mal dès le lever , cette désagréable sensation de lourdeurs " j'ai les jambes qui pèsent des tonnes " ou j'ai envie de me les arracher" , Danielle Roux , Pharmacienne et Phytotérapeute et Nicola Frassanito des laboratoires Phytoquant nous parlent de ces maux , les symptômes et les moyens de les combattre en apportant des solutions thérapeutiques naturelles comme le Quantaveine ( en gélules ) et le Quantaveinogel ( gel de massage)  lien  ( émission de radio enregistrée le 13/06/2012 )


 link

 

Pour ne parler que du Quantaveinogel   je l'ai testé pour vous .

Evidemment je l'ai légèrement dévié de sa vocation première qui est à la base d'apaiser les jambes lourdes  lors de stations debout prolongées ou encore pendant de long déplacement en voiture ou en avion pour ne l'utiliser qu' après mes courses ou a la suite de longs entrainements , dans des périodes de récupération..

 

Pour l'application on commence par un massage  sous les pieds par les points d'accuponcture et on remonte tranquillement jusqu'aux fessiers , Le volume d'une noisette par jambe suffit en quantité et il vaut mieux faire 2 applications (la première juste après l'entrainement et la douche et la seconde avant le coucher) . L'effet de relâchement est immédiat avec en plus une sensation de fraîcheur qui facilite vraiment l'endormissement . La journée , pour une meilleure récupération je couple le Quantaveinogel avec le port de chaussettes de contention (SYGVARIS) , la nuit je dors en surélevant mon lit de quelques centimètres au niveau des pieds pour faciliter le retour veineux .
 

veino-gel-012.JPG

 

Pour terminer je dirai que pour moi  le Quantaveinogel est devenu un formidable allié dans mes phases de récupération , chaque application est réellement bénéfique avec en plus une durabilité étonnante , on en ressent encore les effets aux bout de 6 heures dus  à une concentration très importantes d'huiles essentielles et donc de principes actifs.

Une petite visite s'impose sur le site de PHYTOQUANT, une multitude d'infos et un descriptif complet du QUANTAVEINOGEL

link

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans actualités
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:35

 

INTERVIEW  NORDIC MAGAZINE

 

 

De retour de Saint Maurice ( Valais Suisse) pour disputer le Défi du
Jubilé, une course longue distance de 71 kilomètres pour 2600 mètres
de dénivelé ou il a pris la 2éme place au classement , le Villeriers
Patrick Bohard du Team Asics France fait le bilan de sa saison à 7
semaines de son dernier grand rendez vous de la saison à savoir
L'Ultra Trans Martinique qui comptera 133 kilomètres pour 5600m de
dénivelé .

 

 

 

             tour-des-fiz-005-copie-1.JPG

 

 

 

Tout d'abord comment avez vous abordé la course de ce week- end en
Suisse et dans quel état d'esprit êtes vous à 45 jours de la Trans
Martinique .

 

 


j'essaie d'aborder mes courses avec de l'envie et de l'enthousiasme et
même si les jambes ne sont pas dans un bon jour et ne répondent pas
présentes comme ce week end je me concentre d'avantage sur le coté
mental , il y as tellement de choses à puiser surtout quand le corps
montre quelques signes de faiblesse . Il me reste un peu de temps pour
préparer au mieux ce dernier challenge de la saison et les pistes sont
nombreuses pour arriver dans les meilleurs conditions possibles , je
vais tout d'abord prendre quelques jours de repos puis recommencer les
entraînements 6 jours sur sept avec des séances de marche rapide avec
sac à dos de 12 kilo  en alternance avec des séances de fractionnées
et de vitesse sur le plat , un peu de vélo et de musculation à la
salle du Val Form  et des footings à allure variable pour arriver
normalement en pleine forme le 1er Décembre jour de la course .

 

 

 


Quel bilan tirez vous de votre saison 2012 , on sait que vous avez été
contraint à l'abandon pour problème technique ( lampe défectueuse) sur
l'Ultra trail du Mont Blanc alors que vous pointiez dans le top 10 et
que vous n'avez pas pu être classé au Japon ( plus de puce
électronique ) ? .

 

 

J' ai participé cette année à 6 compétitions , toutes les 6 sur des
distances de plus de 70 kilomètres sur des formats Montagnes . Je
termine a 4 reprises à la deuxième place auquelles il faut rajouter
les 2 courses citées plus haut . Le bilan reste bon avec il est vrai
aucune victoire pour l'instant mais plus les distances s'allongent
plus il est difficile d'être ne serait ce qu'à l'arrivée donc
confiance et sérénité pour la suite et la fin de saison en Martinique
.

Un avant gout avant la course :

 

 


 

site de la course : www.transmartinique.com

 

Départ : samedi 01/12/2012 de Grand Rivière à 03h00 heure locale soit 08h00 pour vous

 

 

 

http://www.transmartinique.com/wp-content/clubmanikou/flyer_tmq_2012.jpg

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans COURSE 2012
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 19:00

Nous étions là pour courir, ( photo à la veille du départ de la CCC et de l'UTMB en compagnie du club de Belfort ) et ils seront à nouveau présent bien plus nombreux encore et à pied d'oeuvre pour vous recevoir le 21 octobre prochain lors du Belfort TRAIL deuxième édition . L'été indien s'installe tout doucement sur le massif vosgien et les couleurs des feuillus tournent au rouge orangé vous  promettant ainsi de découvrir cette magnifique région sous son plus beau visage . 

                                                  IMG_5122-1-.JPG

 

 Pour cette seconde édition, de nouvelles surprises vous attendent , alors n'hésitez pas inscrivez vous .

Le Girotrail, modifié à 60 %, fera à nouveau la part belle aux sentiers techniques et aux points de vue de toute beauté. La distance est portée à 22 kilomètres pour 1200 mètres de dénivelé positif.

 

Le parcours du Belfortrail, 51 kilomètres pour 2500 mètres de dénivelé positif, vous offrira de nouveaux panoramas, sans altérer la qualité ni l’équilibre du tracé. En individuel ou en relais, vous pourrez découvrir les 20 % de nouveautés pour profiter pleinement de cette belle journée et, à l'image du Lion de Belfort vous pourrez vous lacher à l'arrivée et enfin rugir de plaisir !!!!!!!                        

                                                    recto_flyer_bt.jpg

 

 

 

                  www.territoire-sport-nature.com

 

 

 

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans coup de coeur
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 14:17

    Je rigole tout seul , je rigole tout seul en regardant ma montre cardio (SUUNTO T6) sur la ligne de départ . 48 , 48 c'est mon rythme cardiaque et c'est à peu près le niveau de stress que pourrait avoir un pêcheur de corégone à 5 heures du matin assis sur une barque au beau milieu du lac Saint Point , quasi nul.

 

 

NUL
On révait tous et on y a cru , rien à filtrer , depuis des jours on nous promet le parcours original , on allait grimper tous les cols , courir dans la neige , faire des batailles de boules (de neige) et des roulés boulés , boire des soupes aux vermicelles et fêter comme il se doit le 10eme aniversaire de L'UTMB . NON MONSIEUR

 

 photo (1)

 

 

Vous passerez par les Contamines et irez voir la neige au col de Balme (voir si elle est toujours blanche ? )  mais vous redescendrez bien vite ( des fois que l'on prenne froid) pour revenir aux Contamines ( encore ?) on a prévu quelques descentes ( c'est à peu près les seuls petits rayons  de soleil dans ce tunnel de 103 kils ) et dernier point sachez que pour vous la tête de course vous ne verrez pas le jour ( je confirme , au propre comme au figuré d'ailleurs mais nous n'avons couru que de nuit et j'ai à ce sujet une petite pensée particulière pour tous les étrangers qui sont venus découvrir Chamonix , sa vallée , ses paysages etc... et blablabla....et blablabla.) 

 

 

                                            DSC_2956.JPG

 

 
Bon !!!!!!? Quand faut y aller , faut y aller

 

On a couru et c'est bien là l'essentiel , on a couru dans ce tunnel. Peut être pour en finir ( plus vite ) on est parti sur les bonnets de roues , la tête dans le sac  et la compet a repris ses droits , c'etait d'ailleurs passionnant de vivre celà de l'intérieur . Un départ rapide et des temps intermediaires de haute volée ( personnellement je passe au Conta en 2H51 , 3H11 l'an passé ) . Bien sur le format de course est plus court mais pour moi la forme est là et je rentre ( sans réellement prendre part à la bataille ) dans le top 10 ( 8eme aux Contamines retour) Bon .

 

 
Boum .

A l'approche des Houches tout va pour le mieux , j'ai concience d'avoir perdu de precieuses minutes au 2  derniers ravitos ( 9mn 30 d'arrêt après avoir récupéré mes données SUUNTO et visualisé mon parcours) dues en partie au fait que je n'ai pas réellement su optimiser mes arrets par rapport à la distance proposée 103 au lieu de 166 kils . Tout va pour le mieux donc avec une arrivée aux Houches en 10eme position et en pleine forme  a seulement 3mn 30 de retard de la 7eme place ( nous étions à ce moment de la course 5 coureurs en 4mn ) 

 

                                               

                                                      DSC 2985 - Copie

 

  Je lance quelques noms d'oiseau à la sortie des Houches ( je viens de perdre de précieuses minutes en m'égarant dans le village ) et me remets sur le petit braquet pour aborder l' une des dernières grosses dificultées du parcours .

 

 

  DSCN0956---Copie.JPG

 

 

  Quand la lumière tue .
Elle s'est éteinte en moins de  2 (minutes) , elle marchait bien jusque là , il a fallut faire vite avant d'ètre dans le noir total . Enlever d'abord la veste coupe vent qui était sur le sac à dos puis sortir les 2 mini lampes de secours et les ajuster ( une sur la tête et l'autre dans la main gauche ) . Je perds un temps précieux c'est évident , l'éclairage de secours ne me permet pas de lire les trajectoires et le terrain est difficile ( caillou , boue ) . Concernant le choix des lampes frontales nous avions pourtant cru bien faire les choses en nous mettant à l'abri d'une panne de batterie et en changeant de lampes à chaque ravitaillement mais cette fameuse lampe n°3 pourtant chargée et en état de marche lors du changement s'est averée défectueuse et innutilisable 40mn plus tard .

 

  Accrocher le wagon.
Un coureur qui revient de l'arrière , Il me reste une petite chance mais va falloir la saisir au bond ( moment)  . Pour l'instant je descends comme je peux et je me rends bien compte que je dépense beaucoup d'énergie pour un rendement très faible . Il est maintenant sur mes talons et je bénéficie quelques instants d'un puissant éclairage qui me permet enfin d'accélérer un peu l'allure . Il reste environ 2 kils de descente pour rejoindre gare Praz et pour l'instant ma seule préoccupation est de me coller à ce faisceau de lumière . Nous échangeons quelques mots et il ne semble pas remarquer mon faible éclairage .
Cette descente m'a rappellé mon problème de lampe dans la dernière descente de l'UTMB 2010 ( arrivée à 5 ensemble) , j'avais pu rallier l'arrivée coincé entre Thomas devant et Cyril derrière je m'en etais sorti sans lampe ( avec tout de même une petite chute et un baton cassé) .

 

 Le jeu est inégal et je perds doucement mais surement le contact  , à force de concentration  ma vue se brouille , je fais de plus en plus souvent de fautes de pied jusqu'à en perdre l'équilibre , je pars à la faute , me rattrape pour éviter la chute mais c'est trop tard , le mal est fait , comme souvent ( Templiers , oxygene Challenge , ultra trans Aubrac ) c'est le Psoas qui ramasse et c'est une fois encore une histoire qui finit en eau de boudin et en abandon . Bon !!!? 

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans COURSE 2012
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 17:28

 

Interview de Kirtap du magazine Nordic Mag  à une semaine de l'UTMB

 

 

  Créé en 2003 par les Trailers du Mont Blanc , une cordée solidaire d'amis passionnés par la course nature et le pays du Mont-Blanc , l'Ultra Trail du Mont-Blanc est rapidement devenu la référence mondiale du trail.

Le succés de cette épreuve est sans aucun doute lié à la nature unique et exceptionnelle traversée durant les heures de course. Le tour du Mont-Blanc est en effet un parcours d'exception : 3 pays , 7 vallées , 71 glaciers , 400 sommets.

Le traileur jurassien Patrick BOHARD n'aurait manqué pour rien au monde ce 10 anniversaire. A quelques jours de la course , il répond aux questions de Nordic Magazine.

 

 

DSC 1173


A une semaine d'un trail comme l'UTMB, quel est l'état d'esprit ?
Rien de bien particulier pour moi à une semaine de la course si ce

n'est tenter  du mieux que je le peux de me dégager des temps de repos
au beau milieu de la saison touristique et du travail à l'auberge ( Patrick Bohard et son épouse Virginie tiennent l'Auberge sur la roche , située à 1150m d'altitude , sur la Grande Traversée du Jura et à quelques minutes du Saut du Doubs , de Morteau et de la frontière suisse, ndlr).  

 

 2/ Continue-t-on à se préparer sur le plan physique ? Si oui, quel est
le programme ?
Sur la dernière semaine je ne programme que 3 séances de courte durée

(1H00 max) avec un rappel en intensité et en fractionné 4 jours
avant la course , je ne pratique aucune activité sportive les 3 jours
avant la course si ce n'est des étirements et un peu de Compex en
électro-stimulation .

 

 3/ Est-on obligé de se fixer un tableau de marche ? Celui-ci peut-il
encore changé la veille de la course ?
L'approche mentale est primordiale et particulièrement sur  la longue

distance comme l'UTMB , personnellement j'ai une approche très
simpliste à l'approche de mes courses, je prends chaque course comme un
jeu en me lançant un défi très personnel . Je fixe d'abord les règles
du jeu ( temps de passage , nutrition , matériel etc ...) Je m'efforce
d'appliquer les règles définies à l'avance tout en sachant pertinemment
qu'il y aura des aménagements et qu'il faudra faire face à toutes les
situations .

 

 4/ Que redoute-t-on le plus ? L'abandon ?
L'abandon n'est pas un échec, bien au contraire ce peut être à un

moment donné , quand le corps dit "stop" un acte de courage et de
respect envers soit même .
Ce que je redoute le plus , ne pas être à la hauteur de mes propres
espérances et de ne pas savoir y faire face .

 

 

 5/ A l'UTMB, qui est son principal adversaire ? La montagne ? La météo
? Les autres concurrents ? Soi même ?
D' une façon très égoiste et quoi qu'il arrive je rapporte tout à moi

, je dois prendre sur moi et peut être même transformer les
difficultés rencontrées en valeur ajoutée . Je ne suis donc pas mon
propre adversaire , je suis 2 , corps et âme on est plus fort quant on
est ensemble .

 

 6/ La douleur fait partie de l'histoire. L'an dernier, à quel moment
est-elle apparue ?
Quand je cours je recherche l'équilibre et le bien être relatif ( pour

moi le seul état possible pour être performant )  La douleur , le
dépassement de soit même sont donc  à l'opposé de ce que je recherche
en course .L'an passé le jeu consistait à revenir le plus près
possible de la tête de course et donc d'occuper le corps et l'esprit
dans une dynamique positive , mais comme les plus belles fables ( le
lièvre et la tortue par exemple) le jeu a ses limites et quand le
curseur ne descend plus ( je suis revenu de la 32eme à la 6eme place)
les jambes deviennent lourdes , la fatigue s'installe et on atteint
tranquillement ce que l'on veut absolument éviter , la douleur 

 

 7/ Dort-on bien la veille de l'UTMB ? Ou est-on dans la peau d'un
enfant la nuit de Noël ?
Avec un départ le soir à 18H30 il n'y as pas vraiment de raison de mal

dormir la dernière nuit . Personnellement j'apprécie les départs de
course le soir avec la journée pour se reposer et bien gérer
l'alimentation .

 

 8/ 22 heures ou moins, c'est toujours votre objectif ?
Oui , c'est le jeu même si il faudra que toutes les conditions soient

réunies ce jour là pour réaliser ce temps . Malgrè l'absence de Kilian
(Jornet) cette année je pense qu'il peut y avoir 5 ou 6 coureurs en
21H00 ou moins,  ce qui serait une première. Ce sera de toute façon
une belle édition avec un beau vainqueur mais au delà de ces valeurs
de temps et classement,  je tiens à souhaiter  chance et réussite à
toutes et tous les coureurs (ses) de l'UTMB 2012 ( toutes courses
confondues bien sur) 

Repost 0
Published by lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com - dans actualités
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com
  • Le blog de lepatricketlavirginiebohard.over-blog.com
  • : Quoi de neuf à l'auberge sur la Roche? Venez partager avec nous nos coups de coeur et notre actualité mais aussi nos recettes, les lectures de Virginie (la patronne), les récits de course de Patrick (le patron) et bien d'autres choses encore .....
  • Contact

PARTENAIRES

 

phytoquant

link 

LOGO-LES-SAISIES-180511665-2003122926

      link 

 

hoka 

link

 

logo odlo

link 

 

images

link       

 

logo petit

 

link 

 

logo-YANOO.png

 

link

 

 

sol-semilla 1c4 

 

link      

 

MapService logo-quadri rvb noir      

 

link 

 

carte de visite (1)

 

 

logo chauffaud

 

link

 

 

telechargement.jpg

link 

 

 

Logo-copie-1

link

Recherche